Tous sur le terrain:

oui au foot, non à la politique

France.png

Le drapeau arc-en-ciel du mouvement LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) n'a sa place ni sur l’équipement des joueurs, ni sur le terrain de foot.

 

Dans les matchs de football internationaux, les États-Unis et la République d'Irlande ont exigé que les joueurs portent un arc-en-ciel LGBT sur leur maillot. L'Angleterre a imposé à ses joueurs de porter des lacets arc-en-ciel LGBT sur leurs crampons.  Certaines équipes ont exigé que les capitaines portent un brassard arborant l’arc-en-ciel LGBT. Certains ont placé l'arc-en-ciel LGBT sur des drapeaux d'angle.

 

L'arc-en-ciel LGBT est un symbole politique. Les Lois du Jeu fixées par le Conseil international du football association (International Football Association Board, IFAB) stipulent que « L’équipement ne doit présenter aucun slogan, inscription ou image à caractère politique, religieux ou personnel » (Loi 04.5). Le Règlement de l’équipement de la FIFA ajoute que cela inclut l'interdiction de tout « symbole politique ou similaire » (Article 8.3). La FIFA doit faire respecter ses propres règles.

 

Les causes représentées par l'arc-en-ciel LGBT ne font pas l’unanimité. Les joueurs qui ont refusé de porter l'arc-en-ciel LGBT dans des compétitions internationales et de ligue ont été harcelés et risquent maintenant d'être désavantagés dans leur carrière.

Il incombe à la FIFA et à l'IFAB de s'assurer que les joueurs sont jugés sur leurs talents de footballeurs et non sur leurs opinions politiques ou religieuses. Personne ne devrait être obligé de porter un symbole politique dont il n’est pas partisan.

Parmi ceux qui ne sont pas d'accord avec le message de l'arc-en-ciel LGBT il y a des croyants ainsi que des personnes qui considèrent le transgendérisme comme une menace pour le football pour les filles et les femmes. Il serait injuste d’exclure ces personnes, et d'autres, du football, simplement parce qu'elles ont des opinions contraires à celles des défenseurs du mouvement LGBT et vice versa. 

 

La FIFA et l’IFAB doivent garantir que tous sont les bienvenus.

MESURES À PRENDRE 

1

FIFA

Réprimander les équipes qui placent des symboles politiques, y compris l'arc-en-ciel LGBT, sur n'importe quelle partie de l’équipement des joueurs ou des équipements de protection, ou sur le brassard du capitaine.

2

FIFA

Encourager l'équité et l'inclusion (voir le rapport complet, « Cinq recommandations pour garantir que tous sont les bienvenus. »).

3

IFAB

Modifier les Lois du Jeu afin d'exclure les symboles politiques sur les drapeaux d'angle, sur tout autre équipement de terrain et de zone technique, ainsi que sur le terrain et ses environs immédiats (voir la discussion des Lois 01.8 et 01.13 dans le rapport complet).

"L’équipement ne doit présenter aucun slogan, inscription ou image à caractère politique, religieux ou personnel."

 

IFAB, Lois du Jou, Loi 04. 5

le rapport complet en anglais.

#LetAllPlay

Fifa-Front-Cover_31Dec.jpg

Les crampons, les uniformes et les drapeaux de coin sont pour le foot, pas pour la politique.

Lace tes crampons pour gagner le match, pas pour faire de la politique.

Disons à la FIFA: NON aux couleurs LGBT dans le foot!

Lire le sommaire en:

Tell FIFA: no political symbols.                 

Yes to Sports, No to Politics

 

the thrill of victory

the agony of defeat

the good of letting all compete

Let All Play